La Communication Champagne

L'assemblée générale du Syndicat Général des Vignerons s’est tenue ce jeudi 12 avril au Palais des Fêtes d’Épernay. L’occasion d’évoquer cette matinée, déclinée en 3 temps :

  • Un retour sur les principaux projets de 2017, rappelant les missions menées (défense, représenter, accompagner et promouvoir) par le SGV dont son président, Maxime Toubart, vient d’être réélu pour un second mandat.
  • La présentation du futur projet de communication autour de l’Appellation Champagne.
  • Et enfin, une brillante intervention de l’historien et économiste Philippe Chalmin sur la situation actuelle et future de la filière champenoise.

Nous allons revenir en détails sur la deuxième partie, concernant la communication champagne et son futur déploiement.

L’agence de communication M&C Saatchi GAD, sélectionnée pour mener à bien ce projet, était présente ce matin pour nous dévoiler les contours de cette future campagne de communication nationale.
Répartie sur 3 ans pour un coût global estimé à 12M d’€, elle débutera dès cet été 2018 et sera présente sur différents médias (affichages, presse et réseaux sociaux). Avec comme cœur de cible les « 25-45 ans », affichant l’objectif de rajeunir et renouveler la clientèle.

La société, les modes de consommation et usages ont évolué depuis ces dernières années. Il en va de même pour les consommateurs de plus en plus informés et tournés vers des valeurs « d'authenticité, de découverte et de partage » lorsqu’il s’agit d'évoquer le champagne.
La stratégie de communication de l'agence GAD s'est d’ailleurs construite autour de l’association du champagne à ces nouveaux usages, en faisant « basculer le quotidien dans l’extraordinaire ».

Il faut donc préserver l’image d’un produit exceptionnel tout en l’éloignant d’une consommation exceptionnelle. Ce pari passera par un désir de consommation plus régulier du champagne, au-delà des fameuses « grandes occasions ».

tweet

Face à la concurrence accrue des vins effervescents étrangers (Prosecco et Cava en tête) qui disposent de budget marketing et communication bien plus importants que les vignerons champenois (en raison, notamment, du prix élevé du raisin dans notre région), il faut se recenter sur l'Appellation Champagne, sur notre savoir-faire afin de se rapprocher aux mieux des consommateurs français.

Il faut donc oser sortir du modèle d'hier pour intégrer celui de demain...